L’épée longue selon «l’art de défense chevaleresque» de Peter Falkner

Voici le second des projets de traduction débuté par Philippe Errard avant sa disparition. Le travail était bien aboutit, nous l’avons légèrement complété et relu pour permettre sa publication.
Le  manuscrit, Kunste Zu Ritterlicher Were, «l’art de défense chevaleresque», côté MS KK5012 et écrit en 1506 est constitué de plusieurs parties illustrées dont voici celle qui traite de l’épée longue.

Disparition de Simon Galli

Nous avons eu la pénible surprise d’apprendre la disparition de Simon Galli, survenue le 14 décembre 2013. Jeune Amheur passionné, voire enthousiaste, et universitaire, il avait participé à plusieurs rassemblements et avait même très récemment organisé à Tours, conjointement avec l’éminent Pascal Brioist, un séminaire dédié aux AMHE.

affiche

Plutôt discret malgré sa taille imposante qui contrastait avec sa grande gentillesse, Simon étudiait les liens entre les AMHE et le fait militaire. Il avait écrit son mémoire sur "La guerre dans la "heimskringla" de snorri sturluson" ainsi que de nombreux articles mais n’a pas pu terminer sa thèse intitulée "La formation à la guerre en Europe occidentale du milieu du XVe siècle à la fin du XVIe siècle" sur laquelle il travaillait.
Un article, qu’il n’a pas eu hélas la joie de voir publié, est paru à titre posthume dans le dernier numéro de Guerre et histoire.

1604636_10152508073301038_1856356906_n

Il est toujours triste de voir quelqu’un partir trop tôt, c’est d’autant plus triste que Simon était quelqu’un de bien qui avait l’avenir devant lui, du moins le croyions-nous tous…

MH

Un nouveau site pour L’Ardamhe

Après de longues années de fainéantise, de tergiversations et de procrastination, il nous a semblé opportun de profiter que l’année 2013 se finisse pour dire adieu à l’ancien site de l’ARDAMHE. Celui-ci avait son charme, certes très suranné, mais il était pénible à maintenir, ce qui ne nous aidait pas à nous motiver pour y écrire des choses.

Voici donc une mouture plus moderne (et plus sobre) du site, qui nous incitera, nous l’espérons à produire plus de contenus (mais ne rêvez pas trop non plus, on reste des Ardamheurs quand même !).

En attendant joyeux noël et, on n’est jamais trop grand pour croire à lui, peut-être que petit papa Liechty pensera à vous…si vous êtes sages !

MH

Traduction du poême" Zwölff leren, den angehnden Fechteren "

Traduction du poême" Zwölff leren, den angehnden Fechteren "
reformattée par Didier de Grenier.

Zwölff leren / den angehnden Fechteren.
12 leçons du futur combattant
Zwölff Regeln laß dich nit verdriessen /Aus den mag dir große kunst entspriessen. Douze règles n’en soit pas agacé.
Il peut te venir d’elles un grand art
1 Welcher fuß vorn sthet / sei bogen/
Der hinder gstrackt / ziert den leib oben.
Quelle jambe (pied) se trouve devant, elle est ployée
L’arrière est étirée, pare (décore ?) le corps en haut
2 Hoch gfochten / mit gstracktem leib /
Gwaltig Bossen auß der lenge treib.
Combat en hauteur, avec le corps étiré
Porte des coups puissants en dehors de la longueur (en longueur ?).
3 Streych und tritt mit einander
Und setz dein füß wider einander.
Wer tritt nach haewen
Der darff sich kunst nit frewen.
Frappe et marche l’un avec l’autre.
Et met ton pied l’un contre l’autre.
Celui qui marche après frapper.
N’a pas le droit d’être fier de son art
4 Merck was die flech ist / Considère ce qu’est le plat (de la la lame)
5 Ficht nit linck / so du recht bist. Ne combat pas de la gauche, si tu es droitier
6 Such schwech und sterck /
In des das wort eben merck.
Prüff weych odder hert /
Cherche le faible et le fort
Considère bien le mot " entre-temps "
Teste la tendreté ou la fermeté
7 Nachreysen sei dein gfert.
Streych vor und nach /
Rattraper est ta manière de combattre
Frappe avant et après
8 Einlauffen sei dir nit gach. Ne rentre pas dedans trop tôt
9 Ficht nahend beim leib /
Die zeckrur nit vermeid.
Si tu combat près du corps
N’oublie pas les escarmouches (coups de faible amplitude)
10 Tritt nahend in Bundt /
Anderst du würdest verwundt.
Rapproche toi dans (en tenant) l’engagement
Sinon tu seras blessé
11 Vor der hadt / heyßt die lang Schneid /
Selten ein versatzung auff der kurtzen leid.
L’avant de la main, se nomme le long taillant
Tolère rarement (ne tolère jamais) une répulsion avec le court (taillant)
12 Erschrickstu gern
/Keyn Fechten lern.
Si tu t’effrayes facilement
N’apprend pas à combattre